MENU
Fermer
Bienvenue dans votre Lascaux !
Accéder à mon espace personnel



Pas encore de compte ?
Mot de passe oublié
Ou se connecter avec


Portraits de Lascaux

Posté le 23 Octobre 2017 par L'équipe Lascaux

"La Scène du Puits"

Scène du Puits - Lascaux

 

22366644_1700913309943618_492621234280785574_n_1

 

"Dans le coin [...] se trouve un puits de sept mètres de profondeur au fond duquel une fresque plus limitée existe, représentant un homme tombé mort sur le dos, ayant laissé tomber à ses côtés le propulseur à crochet dont il s'était servi pour jeter sur un bison une sagaie, qui l'avait certainement blessé, et le bison est devant lui, lui faisant les cornes, si je puis dire, mais ne courant pas, car il a été éventré - et je ne pense pas qu'un simple coup de sagaie puisse obtenir ce résultat ; je pense que, à gauche, se trouve un troisième acteur : le rhinocéros à toison laineuse qui s'écarte de ces deux autres acteurs, et qui est probablement l'auteur de la mort de l'homme et de l'éventrement du bison ; il s'en va, tranquillement, l'air tout à fait satisfait du travail réalisé".

Commentaire oral de l'abbé Breuil en 1941

 

Au fond de l’Abside, on accède au « puits » par une dénivellation verticale de quelques mètres. C’est là, au début d’une galerie ensablée, que fut dessinée la fameuse « scène ». Au coeur de la grotte de Lascaux, apparait cette paroi de 5 mètres environ. Un Homme-oiseau-rhinocéros : ces trois thèmes figuratifs sont absents des autres secteurs de la grotte. La tête d’oiseau renvoie immédiatement au petit oiseau voisin, juché sur un long trait noir.

L’homme paraît tomber à la renverse devant un bison blessé qui semble charger. Le rhinocéros semble s’éloigner, indifférent à l’évènement. Cet épisode, racontant probablement un mythe, a été illustré au Roc-de-Sers en Charente et dans la grotte de Villars en Dordogne.

 

puits

 

1 - Techniques picturales : projection de pigments pour l’ensemble du rhinocéros et pour la ligne du dos et du ventre du bison.

2 - Utilisation d’un pinceau pour l’encornure et les pattes avant du bison ainsi que pour l’homme, l’oiseau et tous les dessins géométriques.

3 - Le support : des taches blanches se sont formées avant et après l’exécution des dessins : il s’agit de microcristaux de calcite provoqués par le suintement de l’eau sur la roche calcaire.

Matériel archéologique : des lampes la plupart du temps non aménagées ont été découvertes ici, de même qu’un brûloir doté d’un manche portant les mêmes signes que sur les parois et sur quelques sagaies.

4 - Les signes : une formation de tirets groupés autour d’un trait, un grand signe barbelé et trois paires de points noirs dans une conformation identique à celle d’un signe rouge peint au fond du Diverticule des félins. Ces tracés sont tout à fait comparables aux signes peints ou gravés que l’on rencontre dans les autres parties de la grotte.

Votre commentaire a bien été envoyée.

Vous souhaitez commenter cet article ?
Remplissez notre formulaire ci-dessous





Allez plus loin...