MENU
Fermer
Bienvenue dans votre Lascaux !
Accéder à mon espace personnel



Pas encore de compte ?
Mot de passe oublié
Ou se connecter avec


ACCUEIL - Rencontre avec Maylis de Kerangal

Rencontre avec Maylis de Kerangal

Festival littéraire "Les plumes de Léon"

Dans le cadre du festival littéraire "Les plumes de Léon", une rencontre avec Maylis de Kerangal est organisée à Lascaux dans la salle de cinéma 3D le 23 juin de 17h30 à 19h.

Paula, Jonas et Kate étudient l'art à Bruxelles. Marbre, carapace de tortue, frondaisons : ils apprennent le trompe-l'oeil tout en scellant leur amitié. Puis leurs routes se séparent. Celle de Paula la mène des studios de la Cinecittà aux grottes de Lascaux.

Un roman d'apprentissage qui interroge sur la représentation du monde et sur la quête de vérité. Le rythme est scandé et le vocabulaire ciselé. Une exigence de précision qui a conduit l'auteure elle-même à Lascaux, pour un profond travail de documentation.

La rencontre sera suivie du pot de clôture du festival au Café Lascaux.

Renseignements et réservations :
litt.perigord@gmail.com - 07 86 05 01 47
Entrée : 10 €/rencontre - Pass Festival/2 jours : 35 €
Accès gratuit pour les visiteurs de Lascaux IV ce jour-là ainsi que pour les détenteurs de la carte privilège (dans la limite des places disponibles) et pour les -25 ans (dans la limite de 20 places)

20190623-Kerangal-Web

UN MONDE À PORTÉE DE MAIN

Paula s’avance lentement vers les plaques de marbre, pose sa paume à plat sur la paroi, mais au lieu du froid glacial de la pierre, c’est le grain de la peinture qu’elle éprouve. Elle s’approche tout près, regarde : c’est bien une image. Étonnée, elle se tourne vers les boiseries et recommence, recule puis avance, touche, comme si elle jouait à faire disparaître puis à faire revenir l’illusion initiale, progresse le long du mur, de plus en plus troublée tandis qu’elle passe les colonnes de pierre, les arches sculptées, les chapiteaux et les moulures, les stucs, atteint la fenêtre, prête à se pencher au-dehors, certaine qu’un autre monde se tient là, juste derrière, à portée de main, et partout son tâtonnement lui renvoie de la peinture. Une fois parvenue devant la mésange arrêtée sur sa branche, elle s’immobilise, allonge le bras dans l’aube rose, glisse ses doigts entre les plumes de l’oiseau, et tend l’oreille dans le feuillage.

Maylis de Kerangal : écrivaine. Prix Médicis et Franz Hessel (2010), Prix Landernau (2012), Grand Prix RTL-Lire et Prix Orange du Livre (2014).