MENU
Fermer
Bienvenue dans votre Lascaux !
Accéder à mon espace personnel



Pas encore de compte ?
Mot de passe oublié
Ou se connecter avec


L' Oeuvre du Mois

Posté le 05 Mars 2019 par L'équipe Lascaux

Chapelle del Santisimo de la Catedrál Santa Maria de Palma – Palma de Mallorca – Miquel BARCELÓ

Lascaux IV

 

A-Dan-Courtice---6_Galerie---DAN_7366_Web 

 

La galerie de l’imaginaire du Centre International de l’art pariétal vous présente ce mois-ci l’œuvre de Miquel Barceló dans la Cathédrale Santa Maria de Palma de Mallorca.

Construite sur ce qui était autrefois le site d’une mosquée arabe, l’immense cathédrale, également connue sous le nom de «La Seu», est un site historique et architectural à part entière. Son extraordinaire façade de style gothique à la française domine les toits de Palma de Majorque.


Miquel Barceló, artiste plasticien de premier plan, recrée sa propre grotte à caractère sacré à l’intérieur de cette cathédrale. Les grottes ornées, et particulièrement la grotte de Lascaux possèdent également une dimension sacrée. L’homme a toujours utilisé l’art pour exprimer sa spiritualité et l’a souvent enfoui dans des lieux clos, hors du temps.


L’installation en forme de grotte, construite entre 2001 et 2006, est située sur l’aile droite de l’abside de la chapelle del Santisimo et représente le miracle de Jésus multipliant les pains et les poissons pour ses fidèles.

La céramique craquelée provoque une sensation de « caverne » tandis que les poissons, le pain, les fruits et les crânes humains sculptés dominent la composition. Les pierres et les couleurs foncées et froides des vitraux accentuent cette sensation d’enferment et d’espace clos. Il crée donc sa propre grotte, son propre univers en reprenant des « thèmes locaux » comme les poissons et les fruits, qui occupent une place importante dans l’économie locale et qui ont besoin d’être protégés et vénérés dans ce lieu de culte.


Les cathédrales gothiques sont assez familières du « mélange des genres ». Ce n’est pas la première fois qu’une église fait appel à un artiste contemporain pour la réalisation d’une œuvre au sein de son édifice comme les vitraux Chagall vitraux d’Imi Knoebel pour la cathédrale de Reims ou de Soulages pour l’abbatiale Sainte Foy de Conques.

Miquel Barceló a réalisé un travail similaire sur le plafond de la salle des droits de l’homme et de l’alliance des civilisations au Palais des Nations à Genève en 2008. Ce plafond évoque une paroi de grotte avec des concrétions et crée l’univers d’une caverne avec des concrétions.

 

A-Dan-Courtice---6_Galerie---DAN_7335_Web

Votre commentaire a bien été envoyée.

Vous souhaitez commenter cet article ?
Remplissez notre formulaire ci-dessous





Allez plus loin...